Accueil  / La baubiologie

La baubiologie


Définition de la baubiologie

Introduit en 1969 en Allemagne par le Professeur Anton Schneider, le fondateur de l’Institut de Baubiologie
et d’Ecologie de Neubauern IBN

Bau-construction : maison, peau, enveloppe, domicile, attache, refuge, logement, habitat, habitude,
sécurité, protection, cabane; chapeau, veiller, préserver

Bio-bios : vie, vitalité naturel, monde vivant

Logie-logos : parole (parole de dieu, jugement), création (force créatrice), incarnation, matérialisation, raison mondiale, ordre mondial, harmonie, santé, univers, globalité; culture, unité (esprit-âme-corps)

La baubiologie vise à « bâtir et habiter sain ». Pour ce faire, l'approche de la baubiologie se base sur une
étude globale des interrelations physiologiques, psychologiques et physico-techniques et l'interaction entre l'œuvre (ou aménagement) bâti, l'utilisateur (ou habitant) et son environnement. Les règles de base de la baubiologie trouvent une application concrète dans la construction d'habitations, d'écoles, d'hôpitaux etc.

Les principes

Les principes de la baubiologie sont basés sur une étude globale des éléments de notre maison intéragissant avec l'environnement et nous mêmes se basant sur les grandes lignes suivantes :

  • L'environnement et site de l’habitat ne devant se trouver sans aucune perturbations (on rejoint ici la géobiologie)

  • Les matériaux de construction devant être le plus naturel possible et respecter l'écobilan

  • La forme, les dimensions, le couleurs etc. devant respecter une harmonie naturelle

  • Le climat intérieur par la qualité de l'air, les odeurs, la lumière, le bruit et les couleurs

  • Les types de chauffage : solaire, à convection, etc.

  • Les pollutions électromagnétiques.

  • la physiologie et psychologie de l'habitat

  • etc.

Références

IBEF - Institut Français de Baubiologie


Site officiel : baubiologie.fr
Blog : bio.construction

Les 25 règles de base de l'IBEF :